Le français pour adultes consentants-Le FPAC © 2015

October 7, 2019

October 7, 2019

December 28, 2018

December 28, 2018

December 28, 2018

October 16, 2018

December 5, 2017

December 5, 2017

Please reload

Il faut qu'on se voye vite !

10 Feb 2016

 

 

"Il faut absolument qu'on se voye bientôt mon p'tit boulet ! On se bigophone et on s'fait une bouffe ? J'ai plein de choses à te raconter sur Jérôme, il m'en a fait une belle encore..."

 

Règle :

 

Après "il faut que", on utilise le mode SUBJONCTIF (celui de la nécessité, du doute, de la crainte, du souhait).

Et à part "être" et "avoir", sachez que les 3 premières personnes se terminent toujours par : E, ES, E, mais que "voye", "croye" et "envoye" n'existent pas ! 

 

Exemples :

 

"Je souhaite que tu me CROIES lorsque je te dis que je n'ai pas de compte à l'étranger, ce sont des rumeurs, voilà tout. Ah bon ? Tu as trouvé des relevés mensuels de la banque suisse "UBS" sur mon bureau ? À mon nom ? Et tu penses que c'est une preuve suffisante ? Où est passée la confiance entre nous ? Je suis vexé."

 

Nous craignons que cet ancien ministre ne VOIE pas où est le mal. Quand on est ministre du budget, il faut être fort en BUDGET, or le budget de ses vacances a toujours été au plus haut et sa fortune bien gérée. So what ?

 

"Il faut que tu COURES vite mon p'tit bonhomme, tu as les flics au cul !"

 

Sur ce, je vous la souhaite riche, mais honnête !

Please reload

Recherche par tags :
Derniers articles