Le français pour adultes consentants-Le FPAC © 2015

Jour d'élection au Québec

"Aller voter ! Allez votez ! Allé voter ! Allé votez ! Allez voté !"

 

Oui, bon, on a compris. Et on l'a fait.

Découpons cette phrase :

Premièrement, "aller" à l'impératif à la deuxième personne du pluriel (un ordre, un conseil ou une interdiction "à vous") : ALLEZ !

 

Exemple :

"ALLEZ Bichon ! Fous-y une raclée à Robert ! Pas question que ce gars se présente aux élections régionales ! T'as vu son nom ?"

"Chers compatriotes, ne PRENEZ pas des vessies pour des lanternes, VOTEZ pour Mabit !"

 

Deuxièmement : le verbe qui suit le verbe "aller" (à n'importe quel temps) est TOUJOURS à l'infinitif, c'est une action "à venir".

 

Exemples :

Allez METTRE votre bulletin pour Mabit dans l'urne !

Allez donc CONDUIRE Mabit dans sa loge.

Allez PRÉSENTER Mabit à ses électeurs.

Allez FAIRE une bise à Mabit à la soirée électorale.

 

Trop d'exemples me viennent en tête, je ne voudrais pas que vous vous lassiez. Je m'arrête donc là.

Sur ce, je vous la souhaite bonne et électorale.