Le français pour adultes consentants-Le FPAC © 2015

Il y a deux mots : "balade" et "ballade".

 

Le mot "BALLADE" est le plus ancien, il vient de l'ancien provençal. Il signifiait "chanson à danser" (dans les BALS).

C'est un POÈME d'abord, qui peut être mis en MUSIQUE.

 

Je pense que le meilleur moyen mnémotechnique que je puisse vous donner est cette magnifique chanson de Gérard Lenorman qui va vous rester dans la tête toute la journée (vous me remercierez demain) :

"Je viens te chanter la ballade, la ballade des gens heureux."

À chanter en insistant sur le "L" :

"Je viens te chanter la balllllllllade, la balllllllllllade des gens heureux."

 

Exemple en situation :

Pierre-Paul-Jacques avait envie de mettre l'ambiance au mariage de son cousin, il a fait chanter "la BALLADE des gens heureux" à l'assemblée à peu près 58 fois entre le fromage et le dessert. On l'a retrouvé mort, noyé dans une mare de mauvais vin derrière la salle des fêtes de Vatan (dans l'Indre). Il n'y aura pas d'enquête. Les gendarmes du coin étaient tous invités au mariage.

 

L'autre mot, c'est la "BALADE". C'est le mot familier pour "la promenade".

Et quand on "balade" quelqu'un aussi, qu'on le berce de paroles trompeuses.

 

Exemple :

Guy-Georges se BALADAIT hier soir près de la salle des fêtes pour chercher des champignons, il a trouvé le corps de Pierre-Paul-Jacques, le 45 tours de la "ballade des gens heureux" enfoncé dans la bouche...

 

Sur ce, je vous la souhaite douce et musicale !