Le français pour adultes consentants-Le FPAC © 2015

Oh mon Dieu ! "Mais quel "leur" est-il ?" "L'heure de ma leçon d'orthographe" "Tu n'auras pas l'heur de la suivre, si tu es en retard !" "Mais qu'est-ce donc que ce leurre ?"...

Bref, vous l'aurez compris, on va aborder "leur"...

 

"Leur" peut avoir deux natures : déterminant (devant un nom) ou pronom (remplaçant d'un nom).

Quand il est déterminant, il accompagne un nom au singulier ou au pluriel et il s'accorde avec ce nom.

Exemple en déterminant (au singulier) : "LEUR enfant est un vrai crétin, il est assez moche, qui plus est !"

Exemple en déterminant (au pluriel) : "LEURS voisins sont tolérants, fort heureusement."

Quand il est pronom complément (COI) (on verra ça plus tard), "leur" est le pluriel de "lui", donc comme c'est déjà un pluriel, il ne prend JAMAIS DE S.

 

Exemple en pronom : "Je LEUR ai dit de le pousser dans le vide-ordures, mais Jeanne-Ophélie et Marc-Dominique l'ont mal pris."

 

Donc si je peux remplacer par "lui" en imaginant une personne et non plusieurs, c'est un COI et "leur" est invariable.

Exemple : "Je LEUR dis ce que je pense. " (Ça pourrait être : "je lui dis..."), donc pas de S.

S'il y a une idée de possession, j'accorde avec l'objet possédé.

 

Exemples :

Leur crétin de gamin, moche de surcroît : LE LEUR.

LeurS voisinS tolérants : LES LEURS.