Le français pour adultes consentants-Le FPAC © 2015

"Mais FAÎTES donc attention, Pierre-Richard, vous allez glisser sur cette peau de banane et tomber sur votre popotin !"

 

Quand il s'agit du verbe FAIRE à l'impératif, point d'accent circonflexe !

"FAIS", "FAISONS", "FAITES".
Idem pour le présent de l'indicatif "vous FAITES".

 

Exemples :


"Vous FAITES bêtise sur bêtise mon cher Pierre-Richard. Hier, la peau de banane, aujourd'hui, le pot de chambre ! Vous ne regardez donc pas où vous mettez les pieds ?"

 

Le mot "faîte(s)" existe, c'est un nom masculin : Le FAÎTE est la partie la plus haute d'une chose élevée.

 

Exemples :


Pierre-Richard est monté au FAÎTE de l'arbre pour attraper le ballon de son fils Ulysse-Alexandre, résultat : 2 mois de coma.

Alors qu'il s'était remis et qu'il était au FAÎTE de sa gloire, il a perdu connaissance et s'est cogné la tête contre la vitre déjà ébréchée. Il est toujours amnésique. Il était chercheur. Un chercheur qui venait de trouver un truc super important. C'est con.

 

Sur ce, je vous la souhaite légère, joyeuse et adroite.

 

PS : Bonnes FÊTES (et non FAITES ou FAÎTES) !